Rechercher
Actualités
1

Programme Initiative 101

NDLR : Cet article est le premier d’une série de trois articles visant à faire connaitre le programme Initiative du Collège Ville-Marie.

Révolutionner les techniques d’enseignement, offrir un programme d’apprentissage tout autant stimulant qu’audacieux qui met ses étudiants au centre de leur éducation en favorisant le dépassement soi, voilà en quoi consistera le programme Initiative du Collège Ville-Marie. Dès l’année 2019-2020, le Collège Ville-Marie accueillera ce nouveau programme maison créé pour des élèves autonomes prêts à se dépasser et intéressés à aller de l’avant.

Ce nouveau programme remplacera le programme d’éducation internationale, car le collège souhaite un programme plus proche de ses valeurs, sans toute cette structure et ces critères d’évaluation. Le programme restera quand même un programme enrichi pour des élèves plus «forts» où ceux-ci pourront exceller. Mais qu’est-ce que le programme Initiative?

De manière générale, le programme Initiative se démarque de différentes façons, autant dans sa philosophie que dans ses techniques d’enseignement. Ce programme vise un apprentissage enrichi où l’enseignement est fait différemment. À la place de cours magistraux avec un professeur à l’avant de rangées d’élèves qui transmet de la matière, le programme Initiative permettra de changer la disposition des bureaux ainsi que de faire des cours à l’extérieur de l’école, par exemple sortir dehors pour faire un cours de sciences sur les arbres par exemple. Le but de ce programme est justement de faire sortir les élèves.

Sa création se base sur les réponses d’élèves qui revenaient le plus souvent quand on leur a demandé «Qu’est-ce que tu préfères de ton programme? » Ce que les élèves apprécient le plus du programme Sport Plein Air est le sentiment d’appartenance à un groupe et le fait qu’ils font des sorties. Voilà pourquoi le programme Initiative combine cours enrichis et sorties, car à quoi bon faire un cours dans une salle de classe en rangs d’oignons si on peut aller au Cosmodôme pour y apprendre les mêmes notions? Cette technique d’enseignement est un avantage marquant pour les élèves qui aiment sortir se dégourdir les jambes et apprendre dans des contextes réels.

De plus, le programme Initiative proposera trois cours qui lui seront particuliers. Le premier cours est un cours de programmation. Le second est un cours de langue au choix. Comme mentionné plus tôt, le programme initiative remplace le programme international, mais certains éléments sont conservés, comme le bénévolat et l’apprentissage d’une troisième langue. En interrogeant les étudiants du  programme international, la direction a pu réaliser à quel point certains élèves apprécient apprendre l’espagnol, mais aussi à quel point ça pouvait être difficile pour certains élèves. Donc, contrairement à l’international, ce programme-ci n’impose pas une langue aux élèves, mais leur permet de la choisir. Si un des buts du programme initiative est de développer l’autonomie et la débrouillardise de ses  élèves, en voici un autre exemple. Les «professeurs» de langue aux choix ne seront pas comme des professeurs normaux, mais plus comme des guides. Par ailleurs, le collège laissera la chance à des personnes en dehors de l’école, provenant du comité de parent, par exemple de venir enseigner leur langue natale. Contrairement aux cours habituels, les professeurs joueront plus un rôle d’accompagnateur pour l’élève, car ils évalueront leurs progressions. L’étudiant devra suivre un cours de langue à partir d’une application, il sera un peu plus responsable de son apprentissage. L’accompagnateur linguistique sera malgré tout présent pour le guider dans son développement. De plus, l’élève aura une certaine liberté dans son apprentissage qui lui permettra de se dépasser personnellement sans être retardé par le restant de la classe.

Finalement, le troisième cours est nommé cours atelier. Séparé en 3 volets, le cours atelier est vraiment ce qui permet au programme Initiative d’être comme il est. Le premier volet, le volet explorateur, permettra aux élèves de toucher à un peu tout. C’est aussi dans le cadre de ce cours que se feront les sorties. L’un des souhaits du programme Initiative est de former des citoyens de demain renseignés avec une large ouverture d’esprit et un esprit critique et c’est justement grâce au volet explorateur que tout cela aura lieu. Le volet entrepreneur est le second volet qui cherche à développer le sens de la débrouillardise et de l’initiative de ses élèves. C’est dans le cadre de ce volet qu’aura lieu le bénévolat, un élément apprécié et conservé du programme d’éducation international. Dans le programme Initiative, les enseignants croient à la réalisation de projets personnels. Récemment, un groupe de trois étudiantes de secondaire 3 ont entrepris de faire un croque-livres pour l’école. Beaucoup de travail a été mis dans ce projet, pourquoi n’aurait-il pas pu remplacer une évaluation de sciences et technologie, par exemple? À la place de se faire évaluer sur leurs capacités à faire des lignes de cotation sur une feuille de papier, pourquoi n’auraient-elles pas pu être évaluées sur les schémas qu’elles ont faits pour leur boîte à livres? Une évaluation en situation réelle est bien plus significative. Jumeler les projets personnels et l’école, le programme initiative, lui, le permet grâce au volet entrepreneur. Dans ce volet, ce genre d’initiative est non seulement encouragé, mais les professeurs pourront donner du temps en classe à ce genre de projets. Tout cela dans l’optique de développer des étudiants débrouillards qui ont de l’initiative. Finalement le dernier volet, mais non le moindre, le volet équilibre. Constater que les élèves du baccalauréat international (IB) ont énormément de pression et de stress n’est pas une tâche bien difficile. Le volet équilibre cherche à gérer cette anxiété en aidant à trouver des solutions. Les élèves expérimenteront des techniques de méditation et si ce n’est pas leur truc, il y aura d’autres occasions pour trouver ce qui leur convient. S’il y a bien une chose que les élèves reprochent au programme international, c’est tout le stress qui vient avec. Oui, le Collège Ville-Marie cherche des élèves travaillants, mais pas des machines qui servent seulement à apprendre de la matière et à déverser leurs connaissances sur l’examen. C’est pourquoi le volet équilibre existe.

Pour conclure, le programme Initiative est un programme audacieux qui sort des normes de l’apprentissage et qui permettra aux élèves de concrétiser leurs projets en développant leur autonomie ainsi que des compétences utiles dans la vie de tous les jours. Ce programme enrichi sera plus axé sur l’apprenant, sur l’élève, afin d’avoir un enseignement moins mécanique permettant enfin à l’étudiant d’être au centre de ses études.

Il est à noter que deux autres articles suivront celui-ci afin de discuter des avantages de ce programme, des différences avec le programme international, des types d’élèves recherchés ainsi que de la philosophie de ce nouveau programme.

Partager:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest

Écrit par: Anne Césaré

Il y a 1 commentaire

  • Vincent dit :

    intéressant

  • Laisser un commentaire

    Vous voulez vous exprimer?
    Laissez une réponse!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.