Rechercher
Arts et culture
0

Le doute de l’amour

Tant de haine à son égard.

Quelle était cette souffrance

Qui me plongeait dans la démence ?

Trop tard, il était trop tard.

Enfant, j’étais un cerisier en fleur.

Je pensais avoir trouvé l’âme sœur,

Mais il ne m’apportait pas le bonheur.

Estelle, arrivée nouvelle.

À l’école, ils la surnommaient « belle hirondelle ».

Sa beauté était une arme.

Tous les garçons succombaient à son charme.

Enfant, j’étais un cerisier en fleur.

Je pensais avoir trouvé l’âme sœur,

Mais il m’utilisait comme un leurre.

Personne ne faisait attention à moi

Si loin de mon roi.

Mon cœur n’a fait qu’un tour,

Il avait trouvé l’amour.

Enfant, j’étais un cerisier en fleur

Je pensais avoir trouvé l’âme sœur,

Mais j’ai découvert qu’il n’était qu’un coureur.

Aujourd’hui, mes enfants me rendent heureuse,

Je leur chante une berceuse.

Mon mari me cajole

Et la nuit, nous faisons des cabrioles.

Partager:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest

Écrit par: Minji Ardanuy-Jetté

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Vous voulez vous exprimer?
Laissez une réponse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *